La première séance de sophrologie

Comme tout travail d’accompagnement, il est nécessaire de mettre en place un protocole où la persévérance est essentielle, et qui permet de nous éloigner un peu plus à chaque fois des états de conscience pathologique, résultant des différents facteurs de stress que nous rencontrons dans notre vie .Ce protocole définit le nombre de séances , les exercices à effectuer chez soi , et les modalités pratiques .

Première séance : L’anamnèse

Cette première séance est essentielle : Elle permet de prendre en compte et d’accueillir la personne avec toutes ses dimensions : son sexe, sa race, son milieu social, sa profession, son environnement familial, ses antécédents de santé, ses traits de caractère, sa personnalité, ses fragilités, sa problématique, et l’encourage à exprimer son histoire.

Pour la personne en souffrance le cabinet du sophrologue se doit d’être un havre de paix, où elle pourra laisser tomber le masque, face à une personne solidaire, bienveillante, neutre.

Au cours de cet entretien, il est nécessaire d’expliquer les techniques respiratoires, et les techniques corporelles qui seront utilisées durant tout le parcours.

La première séance permet de vivre une première « sophronisation », qui permet à la personne de ressentir un profond état de détente.

Durant les séances suivantes, seront proposées d’autres techniques s’adaptant au cas de la personne.